Mois 3 de l’année 2021 : notre engagement pour lutter contre les discriminations

Il est insupportable de voir que l’on peut avoir jusqu’à 25% moins de chances d’avoir un entretien d’embauche selon la consonance de son nom. (…) Je crois beaucoup à la technique du ‘name and shame’ car elle réussit à faire bouger les lignes et les consciences

a réaffirmé Julien Denormandie en juin 2020, à ce moment-là, ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales.

Chez LG Béton, nous sommes conscients des discriminations présentes durant la période de recrutement et au-delà, nous nous engageons donc au quotidien dans la promotion de la #diversité et la lutte contre les #discriminations au sein de notre charte RSE.

De nombreuses actions sont déjà en place pour garantir l’égalité professionnelle : nous collaborons avec l’association Jardin des Puys, pour intégrer des personnes en reconversion ; nous mettons en avant le travail des femmes dans nos ateliers, pour encourager l’arrivée de nouvelles collaboratrices ; nous embauchons des personnes jeunes, tout juste sorties de formation, ou encore en contrats en alternance ; nous intégrons des personnes en fin de carrière.

Nous sommes convaincus que la mixité et la pluralité des parcours et origines sociales sont riches, essentiels et extrêmement bénéfiques pour l’ensemble de nos collaborateurs, pour l’intelligence collective. C’est une évidence pour nous : la mixité contribue à la performance de notre entreprise.

Une évolution constante

Bien entendu, cette volonté de mixité et la lutte contre la discrimination, ne s’arrête pas qu’au recrutement ! Concrètement, nous mettons en place :

  • des mesures, pour favoriser la diversité et garantir l’égalité des chances lors de la période de recrutement ;
  • des actions, pour permettre une bonne intégration des nouveaux arrivants, en prenant en compte les discriminations potentielles qu’ils pourraient subir ;
  • des entretiens entre les managers et les membres de leur équipe, pour assurer le suivi du bien-être de chacun ;
  • des formations, destinées à nos managers et à notre équipe RH, afin de garantir un recrutement non-discriminatoire ;
  • des référents de Qualité de Vie au Travail, pour permettre aux collaborateurs de partager leurs ressentis relatifs à leur bien-être physique et psychologique.
  • un comité égalité professionnel qui se réunit tous les trimestres afin de traiter tous les sujets autour de l’égalité et la non-discrimination.

Et notre engagement pour lutter contre les discriminations n’a pas terminé d’évoluer.

Et vous ? Quelles pratiques souhaitez-vous nous partager ?

Comments are closed.